Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Dans la rue pour les droits civils et politiques

Publié le samedi 26 octobre 2013
Bilbao, 26 octobre  2013

Samedi 26 octobre, une délégation du NPA conduite par Philippe Poutou et Gaël Quirante a participé à la manifestation à Bilbao appelée en soutien aux  militants  accusés de prétendus liens avec ETA et qui passent en jugement depuis le 17 octobre. Ils encourent de lourdes peines de prison.
Des milliers de personnes avaient revêtu pour l’occasion des T-shirt orange et des ballons de même couleur flottaient au-dessus des manifestants.. À Bilbao, ce jour-là,  comme depuis plusieurs mois dans d’autres villes du Pays Basque, cette couleur symbolise la lutte pour le respect des droits civils et politiques.
C’est ainsi que  dans les rues de la capitale de la Biscaye, près de 10 000 personnes ont réclamé la fin des procès politiques alors que se tiennent à Madrid deux “macro procès” contre des dizaines de militants de la gauche abertzale (indépendantiste).
“Konponbidearen alde, eskubide guztiak, epaiketa politikorik ez” (“En faveur de la résolution, tous les droits, pas de procès politique”) était le mot d’ordre central des manifestants. Derrière la banderole de tête, les militants inculpés (74 au total), soutenus par une foule déterminée ont une nouvelle fois réclamé que cessent toutes les poursuites engagées par la justice espagnole.
“Les temps ne sont pas aux procès politiques et à l’incarcération de militants, mais à la recherche de solutions pour mettre fin au conflit et à ses conséquences”, ont ainsi développé, dans le discours final, Floren Aioz et Garazi Rodriguez, respectivement mis en examen dans les dossiers numérotés 35/02 (pour un prétendu financement de l’organisation illégalisée Batasuna) et 26/11 (40 militants accusés d’appartenance à  l’organisation de jeunesse interdite Segi).
“Nous sommes jugés coupables d’avoir impulsé et ouvert une nouvelle ère politique au Pays Basque, de lutter pour obtenir la démocratie, la paix, la normalisation politique et le respect de nos droits”, a repris Floren Aioz, tout en accusant les magistrats de l’Audience nationale de fonder leurs accusations sur des propos arrachés par la torture. Notre camarade Philippe Poutou a réaffirmé publiquement, au nom de notre délégation et de l’ensemble de notre parti : “Le NPA apporte son soutien aux militants politiques qui luttent pour leurs droits et pour la résolution du conflit.”

Pedro Carrasquedo, correspondant Pays Basque



HAUT