Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Suite à leur visite au Siège du Colis, les grévistes ouvrent une brèche vers de véritables négociations

Publié le vendredi 07 mars 2014
Résumé de la 37ème journée de grève des postiers du 92



Les grévistes ne se sont absolument pas laissés abattre par l'intervention de la police hier lors de leur occupation du Siège du Courrier. Ils ont continué à enchaîner les actions encore aujourd'hui.


DJ Boulogne et Mister Mégaphone sont dans la place

La journée a commencé sur le terrain de la construction de l'extension de la grève : les grévistes sont intervenus sur le centre de Boulogne pour la 3ème fois. Ils ne s'attaquaient pas à partie facile : le numéro 2 du bureau avait en effet pris l'habitude d'empêcher les prises de parole en menaçant les agents de sanctions s'ils participaient à l'AG et en couvrant la voix des grévistes en parlant dans un micro. D'où son surnom de "DJ Boulogne".

Aujourd'hui, les grévistes ont trouvé la parade tout simplement en utilisant eux-mêmes le micro pour faire l'AG. Quelle ne fut pas leur surprise quand ils virent le directeur d'établissement se saisir d'un Mégaphone et de tenter, sans succès, de parasiter la prise de parole. Tout ce qu'il a réussi à faire, c'est à se couvrir de ridicule. Les grévistes ont ensuite manifesté dans le bureau et ont discuté avec leurs collègue boulonnais travée par travée et ont pu constater qu'un nombre significatif de facteurs étaient prêts à faire grève le 13 mars lors de la journée de mobilisation intersyndicale nationale à La Poste.


Sièges : le grand chelem

Après avoir visité le Siège social du Groupe (Vaugirard), celui du Courrier (Brune) et celui de La Banque Postale, il restait encore au grévistes à visiter le Siège de Coliposte. Ce fut chose faite aujourd'hui : après une opération escargot en voiture avec drapeaux et klaxons, les grévistes  sont parvenus jusqu'au bureau de M. Uribe, numéro 1 national du Colis, au Siège de Coliposte à Issy-les-Moulineaux. Ils lui ont expliqué que s'il n'intervenait pas auprès du Siège du Groupe pour qu'une réelle négociation ait lieu entre les grévistes et la direction du 92, ils resteraient sur place. Suite à cette action, ils ont obtenu un écrit certifiant que la négociation de cet après-midi se ferait sans préalable.

 

Négociations : une première brèche s'ouvre

La preuve que multiplier les actions et persister sur le chemin de l'extension porte des fruits : pour la première fois la direction a accepté de discuter du possible report des réorganisations au travers d'un calendrier. C'est une avancée significative dans la discussion. Les grévistes ont également été reçus à l'Inspection du Travail, et le rendez-vous donne de perspectives pour au moins une des collègues précaires de Rueil.

Demain, les grévistes comptent bien continuer à étendre la grève et a mener leur grève de la manière la plus percutante possible.




Voir aussi dans la catégorie Communiqués nationaux
Orange sanguine en Israël...

Médiapart, le 4 mai  2015Par Christian Pigeon (SUD PTT), Verveine Angeli (Solidaires), Olivier Schulz et Dror Warschawski (Campagne BDS France)« Les soldats israéliens qui ont participé à...

Nos dirigeants syndicaux pensent-ils sérieusement qu’une « journée d’action » suffira à faire plier Hollande-Valls-Macron ?

9 avril : Loi Macron, Pacte de responsabilité, salaires, licenciements, austérité, chômage, gel du point d’indice des fonctionnaires…Ce 9 avril 2015, il y a grève et manifestations contre...

La Commune n° 95

Sommaire :• 1er Congrès de La Commune – pour un Parti des travailleurs, 7 et 8 février 2015 - Paris• Editorial : Qui  est « l’immense danger » ?• Chronique d'une chute de régime : La...

Motion remise aux ambassades respectives de France et d’Espagne à Buenos Aires, Argentine

Les soussignés, députés, élus, dirigeants syndicaux et politiques  de la capitale argentine de Buenos aires,Considérant, la nouvelle situation politique en Pays Basque engagée depuis de...

Défense Laïque n° 52

Pour information à nos lecteurs, nous vous présentons L'éditorial de Défense Laïque n° 52Le 11 janvier, par millions, à Paris, dans toutes les grandes villes et jusqu’aux plus petits...

Déclaration de La Commune, 10 janvier 2015 : Contre les barbares et contre « l’Union nationale »

Nous sommes aux côtés des travailleurs et des jeunes qui, par millions, expriment leur indignation face à la barbarie qui a exécuté des journalistes, des salariés, des êtres humains. Avec eux,...



HAUT