Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

La vraie sanction contre ce gouvernement PS - MEDEF c'est dans la rue et par la grève qu'il faut leur infliger !

Publié le mardi 01 avril 2014

Edito Anticapitalisme & Révolution


Le deuxième tour des élections municipales confirme la grosse claque électorale infligée au Parti socialiste. Celui-ci perd la gestion de cent cinquante villes, dont certaines étaient dirigées par la gauche depuis plusieurs décennies. Le Front National remporte une dizaine de mairies et conforte ses scores du premier tour en faisant élire plus d'un millier de conseillers municipaux, qui se feront les relais de la démagogie raciste et sécuritaire de ce parti anti-ouvrier. Et si l'abstention a encore augmenté, c'est bien la preuve que lorsqu'on nous demande de choisir entre la droite, l'extrême droite et la gauche gouvernementale, cela n'incite pas à aller voter !

Un nouveau premier ministre, la même politique
Hollande a du se débarrasser d'Ayrault et a choisi Valls, qui s'est vanté d'expulser plus de sans-papiers que Sarkozy et qui envoie la police contre les Roms des bidonvilles ou les salariés, les jeunes qui manifestent. Qui de mieux que le chef des flics pour continuer à taper sur la tête des classes populaires ? Réduction des dépenses de l'Etat, compétitivité des entreprises, pacte de responsabilité, paré désormais d'un vernis de «  solidarité », c'est le même triptyque magique qui est annoncé pour continuer à défendre les intérêts des riches et des patrons. Avec le style Valls en plus !

Se défendre le plus collectivement possible
Des militants syndicalistes, à Roanne, au Havre, à Amiens sont placés en garde à vue ou poursuivis en justice parce qu'ils ont manifesté, fait grève ou se sont battus contre la fermeture de leur entreprise. Des salariés menacés de licenciements, comme à la Redoute, d'autres licenciés depuis plusieurs années comme à Molex, s'organisent pour ne pas être les victimes silencieuses de la rapacité patronale. Des postiers des Hauts-de-Seine frappés par les suppressions d'emploi, la précarité et la répression de leur hiérarchie sont en grève depuis plus de 60 jours. Des ouvriers de chez PSA débrayent pour ne pas voir leurs conditions de travail se dégrader encore plus. Alors, si toute cette colère ouvrière trouvait les moyens et la force de converger vers un grand mouvement d'ensemble, c'est vraiment là que le gouvernement se prendrait sa plus grosse claque !

Se faire entendre dans la rue tous ensemble : à Paris le 12 avril !
Une manifestation nationale contre la politique du gouvernement, contre le pacte de responsabilité et contre la droite et l'extrême droite a lieu le samedi 12 avril. Elle va regrouper des partis politiques à la gauche du PS, des organisations anticapitalistes et révolutionnaires, des organisations syndicales et de nombreuses associations. Il faut que tous les salariéEs, les privéE d'emploi et les militantEs qui veulent préparer l'affrontement nécessaire avec le patronat et le gouvernement se regroupent dans cette manifestation dans un pôle des travailleurs en lutte. Un tel cortège mettrait en avant des revendications communes au monde du travail, comme l'interdiction des licenciements, l'embauche de tous les précaires, l'augmentation de tous les revenus de 300 euros nets et la régularisation de tous les sans-papiers. Et défendrait l'objectif d'un mouvement d'ensemble, seul capable de faire ravaler à Hollande sa politique antisociale. Il est temps de regrouper nos forces, de regrouper nos luttes !

Voir aussi dans la catégorie Communiqués nationaux
Orange sanguine en Israël...

Médiapart, le 4 mai  2015Par Christian Pigeon (SUD PTT), Verveine Angeli (Solidaires), Olivier Schulz et Dror Warschawski (Campagne BDS France)« Les soldats israéliens qui ont participé à...

Nos dirigeants syndicaux pensent-ils sérieusement qu’une « journée d’action » suffira à faire plier Hollande-Valls-Macron ?

9 avril : Loi Macron, Pacte de responsabilité, salaires, licenciements, austérité, chômage, gel du point d’indice des fonctionnaires…Ce 9 avril 2015, il y a grève et manifestations contre...

La Commune n° 95

Sommaire :• 1er Congrès de La Commune – pour un Parti des travailleurs, 7 et 8 février 2015 - Paris• Editorial : Qui  est « l’immense danger » ?• Chronique d'une chute de régime : La...

Motion remise aux ambassades respectives de France et d’Espagne à Buenos Aires, Argentine

Les soussignés, députés, élus, dirigeants syndicaux et politiques  de la capitale argentine de Buenos aires,Considérant, la nouvelle situation politique en Pays Basque engagée depuis de...

Défense Laïque n° 52

Pour information à nos lecteurs, nous vous présentons L'éditorial de Défense Laïque n° 52Le 11 janvier, par millions, à Paris, dans toutes les grandes villes et jusqu’aux plus petits...

Déclaration de La Commune, 10 janvier 2015 : Contre les barbares et contre « l’Union nationale »

Nous sommes aux côtés des travailleurs et des jeunes qui, par millions, expriment leur indignation face à la barbarie qui a exécuté des journalistes, des salariés, des êtres humains. Avec eux,...



HAUT