Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

En Ukraine, la population ne doit pas se faire confisquer sa révolution

Publié le mercredi 26 février 2014
Le week-end dernier, Ianoukovitch, le dictateur ukrainien s'est enfui après plus de trois mois de mobilisation d'une partie de la population et une centaine de morts du côté des insurgés à Kiev. La chute de Ianoukovitch, comme en leur temps celle de Ben Ali en Tunisie ou de Moubarak en Egypte prouve que quand une population est déterminée à s'affronter jusqu'au bout à un pouvoir corrompu et barbare, elle est capable de le faire tomber. C'est une leçon qui vaut partout : ceux qui ont le pouvoir, ceux qui possèdent les richesses ne sont ni invincibles, ni éternels quand ceux d'en bas, les victimes de leur domination et de leur exploitation, se donnent les moyens de les renverser.

La fin d'un règne

Ianoukovitch était un des nouveaux riches nés du croisement entre ex-bureaucrates de l’Est et capitalistes de l’Ouest. Depuis l’indépendance de l’Ukraine, de grandes fortunes comme la sienne se sont érigées sur l’exploitation des travailleurs. Quand ceux qui occupaient la place Maïdan ont organisé la visite de son palais, après sa fuite, les familles venues là avec leurs gosses n’en ont pas cru leurs yeux, dans ce pays ravagé par le chômage et la misère.

Mais pas la fin d'un système

Ceux qui s’installent maintenant au pouvoir veulent juste exercer le pouvoir à leur tour et sont pressés que les manifestants rentrent au plus vite chez eux. Ce à quoi les puissances occidentales et le régime russe travaillent de concert car ils veulent préserver cet ordre mondial nécessaire à la bonne marche de leurs affaires. Car si Obama et l’Union européenne d’un côté, Poutine de l’autre, ont fait monter la mayonnaise entre eux à propos de la mobilisation en Ukraine, ils ont hâte de stabiliser la situation politique au plus vite. L’opposition ukrainienne, coalition d’opposants politiques qui vont de nos centristes à l’extrême droite, est chargée d’assurer le retour au calme. En tant que nouvelle majorité au parlement, elle a annoncé des élections présidentielles et législatives pour mai prochain. Elle a libéré Ioulia Timochenko, femme d’affaires richissime et ex-ministre jetée en prison par Ianoukovitch parce qu’elle rivalisait de corruption avec lui.

Permettre l'expression des intérêts de la population

Mais la révolte de Maïdan a éveillé d’autres espoirs. Des millions de travailleurs ont été licenciés et sont sous la menace de nouvelles mesures d’austérité, celles précisément que l’Union Européenne et le FMI exigent pour débloquer des aides. C'est sur ce terrain que prospèrent les nationalistes d'extrême droite du parti Svoboda en laissant croire que l’ « Occident » serait moins rapace que « l’ogre russe ». Cette extrême droite, dont une partie se revendique du nazisme, sort renforcée de ces trois mois de mobilisation et elle alimente la division au sein de la population en fonction des origines et des religions.

Vers une Europe des travailleurs en lutte !

Sur les barricades, il y avait de la colère sociale, semblable à celle des bonnets rouges bretons ou des travailleurs grévistes de Bosnie. Les opposants politiques nationalistes et d'extrême droite se sont évertués à la laisser enfouie, sous les prières et l’hymne national, et ont laissé de côté les revendications d’emploi, de salaire, sans parler du contrôle populaire sur les biens dont s'était emparé le groupe de privilégiés qui avait accaparé le pouvoir.
Mais ce n'est pas terminé. La mobilisation qui a renversé un tyran peut davantage encore. Et pourquoi pas, se muer en élan populaire massif, non pas vers l’Europe des Merkel ou Hollande, mais vers celle de millions de travailleurs de France, d’Italie ou de Grèce, soumis aux mêmes diktats des riches capitalistes.

Voir aussi dans la catégorie Communiqués nationaux
Orange sanguine en Israël...

Médiapart, le 4 mai  2015Par Christian Pigeon (SUD PTT), Verveine Angeli (Solidaires), Olivier Schulz et Dror Warschawski (Campagne BDS France)« Les soldats israéliens qui ont participé à...

Nos dirigeants syndicaux pensent-ils sérieusement qu’une « journée d’action » suffira à faire plier Hollande-Valls-Macron ?

9 avril : Loi Macron, Pacte de responsabilité, salaires, licenciements, austérité, chômage, gel du point d’indice des fonctionnaires…Ce 9 avril 2015, il y a grève et manifestations contre...

La Commune n° 95

Sommaire :• 1er Congrès de La Commune – pour un Parti des travailleurs, 7 et 8 février 2015 - Paris• Editorial : Qui  est « l’immense danger » ?• Chronique d'une chute de régime : La...

Motion remise aux ambassades respectives de France et d’Espagne à Buenos Aires, Argentine

Les soussignés, députés, élus, dirigeants syndicaux et politiques  de la capitale argentine de Buenos aires,Considérant, la nouvelle situation politique en Pays Basque engagée depuis de...

Défense Laïque n° 52

Pour information à nos lecteurs, nous vous présentons L'éditorial de Défense Laïque n° 52Le 11 janvier, par millions, à Paris, dans toutes les grandes villes et jusqu’aux plus petits...

Déclaration de La Commune, 10 janvier 2015 : Contre les barbares et contre « l’Union nationale »

Nous sommes aux côtés des travailleurs et des jeunes qui, par millions, expriment leur indignation face à la barbarie qui a exécuté des journalistes, des salariés, des êtres humains. Avec eux,...



HAUT