Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Archives nationales : pour information

Publié le mercredi 12 novembre 2014


Nous reproduisons ici un article de la NVO (CGT) au sujet des Archives nationales.

http://nvo.fr/0-88-3061-archives-nationales-vers-la-fin-du-grand-gachis



Archives nationales : vers la fin du grand gâchis ?



Malgré une mission de service public issue de la Révolution française et dont le public ne mesure pas toujours l’importance, les Archives nationales ont connu des années de déshérence, tant dans leur organisation que dans les relations humaines déplorables imposées aux personnels. Alors qu'une partie du site de Fontainebleau est fermée au public, la nomination d’une nouvelle directrice va-t-elle mettre fin à ce grand gâchis patrimonial, structurel et humain ?

En janvier 2014, la CGT-Archives débutait un tract en ces termes : « L’année qui s’est écoulée depuis l’ouverture au public des salles du site flambant neuf des Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine a pour nous l’unique intérêt de révéler l’état dégradé dans lequel se trouvent les Archives nationales et leur projet de « refondation » (…) l’affaiblissement de l’institution est flagrant. »

Chaises musicales



Un affaiblissement qui touche aussi… les bâtiments ! Depuis le 28 mars 2014 l’accès aux principaux bâtiments du site des Archives nationales de Fontainebleau est totalement interdit après la découverte d’« un risque portant sur la stabilité structurelle de l’ouvrage ». Pour les experts, un des causes tient au déchargement précipité des 8 000 tonnes de documents qui ont été déménagées de Fontainebleau vers Pierrefitte entre juin 2012 et septembre 2013 déséquilibrant la structure de l’édifice qui a dû être évacué.

La pierre angulaire de ce dangereux jeu de chaises musicales a été la construction du nouveau centre d’Archives nationales de Pierrefitte, le plus grand d’Europe. avec ses 320 kilomètres linéaires (kml) de capacité de stockage - dont 210 kml sont déjà occupés. Ce nouveau site devait avec ceux de Paris et de Fontainebleau permettre à l’institution de répondre à ses besoins pour les trente prochaines années. Or, sans le site de Fontainebleau, point de salut !

Conséquences : le site de Fontainebleau est paralysé (y sont par exemple inaccessibles les dossiers de demandes de naturalisation) : pas d’accueil de chercheurs, dépôts et magasins inaccessibles, aucun traitement scientifique et technique sur les 70 kml de documents concernés, plus d’opérations de collecte de documents, plus d’expositions. « La déroute est totale » conclut le syndicat CGT qui précise : « Au fur et à mesure que les conditions de travail se dégradent, les Archives nationales sont de moins en moins en capacité d’assurer leurs missions de service public.»

Si le site ne pouvait rouvrir, c’est 1/3 de la capacité de stockage totale de l’institution des Archives nationales qui disparaîtrait. Ce qui signifierait la condamnation immédiate du site de Pierrefitte à la saturation… Alors qu’il devait faire face à la saturation, à la sur-occupation et à l’insalubrité des dépôts d’une institution moribonde.

Ressources humaines



« L’ancienne Direction avait décidé de faire rimer « dialogue social » avec brutalité, tension, provocation, et ce tant dans ses relations avec les services, les agents, qu’avec les organisations syndicales. Nous estimons que cette période doit être rapidement dépassée et jugeons que les premiers signes donnés par la nouvelle équipe de Direction pourraient le laisser penser. » explique la CGT-Archives.

Côté effectif, si les 50 agents de Fontainebleau étaient « relogés » à la va-vite en juillet dans des « Algeco », les nouveaux agents recrutés n’avaient eu d’autres choix que l’affectation à Pierrefitte. De 2010 à 2013, le recours aux emplois précaires était multiplié par cinq.

La CGT-Archives estime urgent que 92 emplois de fonctionnaires titulaires soient créés pour les trois sites. Sans oublier la titularisation de tous les CDD et leur stabilisation en CDI en attendant. »

En septembre, le syndicat CGT avait aussi d’autres sujets d’inquiétude : des factures importantes impayées par les Archives nationales pour le nettoyage, l’eau et l’électricité…

Point positif, la nécessité d’importants travaux sur le site parisien des Archives n’a pas été contesté par la nouvelle directrice qui a expliqué début octobre que le budget annuel prévu n’était « que de 300 000 euros » et a convoqué une nouvelle réunion pour aborder les autres questions.

Une délégation d’agents syndiqués et non-syndiqués du site des Archives nationales de Fontainebleau, soutenue par la CGT-Archives, reçue le  vendredi 7 novembre 2014 au ministère de la Culture rendra compte de l'avancement du dossier.

 

Voir aussi dans la catégorie Communiqués nationaux
Orange sanguine en Israël...

Médiapart, le 4 mai  2015Par Christian Pigeon (SUD PTT), Verveine Angeli (Solidaires), Olivier Schulz et Dror Warschawski (Campagne BDS France)« Les soldats israéliens qui ont participé à...

Nos dirigeants syndicaux pensent-ils sérieusement qu’une « journée d’action » suffira à faire plier Hollande-Valls-Macron ?

9 avril : Loi Macron, Pacte de responsabilité, salaires, licenciements, austérité, chômage, gel du point d’indice des fonctionnaires…Ce 9 avril 2015, il y a grève et manifestations contre...

La Commune n° 95

Sommaire :• 1er Congrès de La Commune – pour un Parti des travailleurs, 7 et 8 février 2015 - Paris• Editorial : Qui  est « l’immense danger » ?• Chronique d'une chute de régime : La...

Motion remise aux ambassades respectives de France et d’Espagne à Buenos Aires, Argentine

Les soussignés, députés, élus, dirigeants syndicaux et politiques  de la capitale argentine de Buenos aires,Considérant, la nouvelle situation politique en Pays Basque engagée depuis de...

Défense Laïque n° 52

Pour information à nos lecteurs, nous vous présentons L'éditorial de Défense Laïque n° 52Le 11 janvier, par millions, à Paris, dans toutes les grandes villes et jusqu’aux plus petits...

Déclaration de La Commune, 10 janvier 2015 : Contre les barbares et contre « l’Union nationale »

Nous sommes aux côtés des travailleurs et des jeunes qui, par millions, expriment leur indignation face à la barbarie qui a exécuté des journalistes, des salariés, des êtres humains. Avec eux,...



HAUT