Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

MANIFA BAIONAN 02/15AN / MANIF BAYONNE 15 FEVRIER

Publié le samedi 08 février 2014

ETXERAT elkarteak MANIFESTALDI batera deitzen dü BARANTAILAREN 15AN Ipar Euskal Herrian Frantziako justizia ministroa Christiane Taübirak eginen düen bisitaren kari (Euskaldunen Plazatik, 15:30etan)



DENAK BAIONALAT BARANTAILAREN 15AN !

EUSKAL PRESOAK ETXERAT !


ETXERAT appelle à une MANIFESTATION à l'occasion de la venue de la ministre de la Justice Christiane Taubira à Bayonne le 15 FÉVRIER prochain (Départ 15h30 Place des Basques)

TOUS À BAYONNE LE 15 FÉVRIER !

EUSKAL PRESOAK ETXERAT !





«  Azken egunetan jakin dugu Christiane Taubira frantses gobernamenduko Justizia ministroa Ipar Euskal Herrira bisita bat eginen zuela, Zer justizia biharko ? gaia duen herritar bilkura batean parte hartzeko.

Guretzat presoen senide eta lagunentzat galdera ona da. Oso ona. Etengabe buruan eta tripan daukaguna. Bai zer justizia biharko ? Eta galdera zehazteko, gaur, bihar… justizia noiz ezagutuko dugu ? Eskubideen errespetua noiz ?

Gu presoen senide eta lagunak gira, hauek eta guk bizi dugunaren testigantza zuzena. Egunero testigantza hauek lau haizetara hedatzea dugu lan. Beraz zentzu horretan Taubira ministroaren etorrerekin lan hau egiteko ardura dugu.

Gaur egun 523 euskal preso politiko daude kartzeletan, 113 Frantzian. Hauen artean hainbat oso larriki eri daude, hala nola Ibon Fernandez Iradi Lannemezanen preso dena. Beste batzuk mugagabeko kondenekin, Jakes Esnal, Jon Kepa Parot, Frederik Haranburu et Mikel Karrera bezala, haiek ere presondegi fransesetan. Eta denak, den denak sakabanatuak, neurri honek dituen ondorio larri guztiekin :

-          hildakoak errepideetan (16 sakabanaketa martxan ezarri zutenetik !) eta ehundaka istripu

-           senideentzat odoltze ekonomiko, fisiko eta morala

-           hildakoak kartzeletan (atzo gertatu den Arkaitz Bellonen heriotzarekin beste hiru urte batez !)

-          erasoak senideen aurka bisitara joaten direnenean Euskal Herritik oso urrun

-          erasoak kartzeletan : isolamendu egoerak, tratu txarrak, zigor arbitrarioak, segipen medikala ezinezkoa, defentsa eskubidea urratua…


Euskal preso politikoei aplikatzen zaizkien neurri berezi amaierarekin, holako gertaerak ez genituen jasan behar izango. Justiziak bide hori hartzea, hein haundi batean, Christiane Taubira eta bere gobernamenduaren esku da. 3 egoera hauek konpontzen ahal dituzte, giza eskubideen berme sinpleenak direlako. Hori azaldu nahi diogu. Pilota bere eta haien eskuetan da beraz balia dezatela.

Euskal Herrian aldaketa ikaragarriak eman dira azken urteetan eta presoen eskubideen bermeen inguruan gizartearen adostasun are zabalagoa dago, hau ezin da ukatu. Mobilizazio erraldoiak izan dira azken urteetan, hau ere ezin da ukatu. Denak gaude zain. Hori goaz erraitera.


Horregatik, Etxeratek presoen senide eta lagunok manifestaldi bat Otsailaren 15an Taubirari galdetzeko : eskubideen errespetua noiz ? Bide hortarik egun horretarako Christiane Taubirari hitzordu bat galdegin diogu ere bai senideok, eskubide urraketen inguruan dugun informazio guztia zuzenzki aurkezteko asmotan.

Gure lema izanen da : Euskal preso politikoen eskubideen errespetoa orain ! Euskal Presoak Euskal Herrira ! Manifestaldia abiatuko da arratsaldeko 15h30 Baionako Euskaldunen plazatik.

 Bukatzeko presoen eskubideen sustenguz egon diren eragile sozio, politiko eta sindikal guztiei gure deiari juntatzea eskatzen diegu »


« Nous avons appris ces derniers jours la venue prochaine de la ministre de la Justice française Christiane Taubira en Iparralde. Elle participera à une "réunion citoyenne" sur le thème : Quelle justice pour demain ?

Pour nous, familles et amis de prisonniers politiques basques, c'est une bonne question. Très bonne. Nous nous la posons chaque jour, chaque heure, chaque minute. Oui, quelle justice pour demain? Et pour préciser la question, aujourd'hui, demain… Quand connaîtrons-nous la justice ? Le respect des droits, c'est pour quand ?

Nous, familles et amis de prisonniers basques, sommes porteurs du témoignage direct de ce qu'ils vivent, et de ce que nous vivons. Notre travail est de diffuser ce témoignage le plus largement possible. Dans ce sens, nous avons la responsabilité de le faire aussi lors de la venue de Christiane Taubira.


Il y a aujourd'hui 523 prisonniers politiques basques, dont 113 en France. Parmi eux, un certain nombre sont très gravement malades, comme Ibon Fernandez Iradi à la prison de Lannemezan. D'autres condamnés à la perpétuité, comme Jakes Esnal, Jon Kepa Parot, Frederik Haranburu et Mikel Karrera, eux aussi dans des prisons françaises. Et tous sont dispersés, avec toutes les graves conséquences que comporte cette mesure :

-          les morts sur les routes (16 depuis la mise en place de la dispersion !) et les centaines d'accidents

-          les énormes dégâts économiques, physiques et moraux pour les familles

-          les morts en prison (encore trois en moins d'un an avec la mort hier du prisonnier Arkaitz Bellón !)

-          les agressions envers les familles lors des visites à des prisons très éloignées d'Euskal Herria

-           les agressions en prison : situations d'isolement, mauvais traitements, sanctions arbitraires, suivi médical impossible, doit à la défense piétiné, etc…


Avec la fin des mesures d'exception appliquées aux prisonniers basques, nous ne vivrions plus de telles situations. Prendre le chemin de cette justice-là repose dans une grande mesure sur Christiane Taubira et son gouvernement. Ils peuvent résoudre rapidement les cas les plus graves, car il s'agit simplement de garantir les droits essentiels. La balle est dans leur camp, qu'ils la prennent enfin !


De très gros changements ont eu lieu ces dernières années en Euskal Herria, et il est indéniable que nous avons un accord social encore plus large qu'avant sur la question du respect des droits des prisonniers et de leurs proches. Les mobilisations sont de plus en plus énormes et massives. Nous attendons tous. C'est ce que nous voulons lui dire.

Pour cela, Etxerat appelle à une manifestation le 15 février à Bayonne pour demander à Christiane Taubira : quand nos droits seront-ils respectés ? Nous lui avons également demandé un rendez-vous dans l'intention lui remettre directement toute l'information dont nous disposons sur ces violations de droits et leurs graves conséquences.


Notre slogan sera : Respect des droits des prisonniers politiques basques et de leurs familles! Euskal Presoak Euskal Herrira !

La manifestation partira de la place des Basques à Bayonne à 15h30.

Pour finir, nous appelons tous les acteurs sociaux, politiques et syndicaux qui se mobilisent pour les droits des prisonniers et de leurs familles à se joindre à notre appel. »


Voir aussi dans la catégorie Communiqués Pays Basque
Amnistiaren egunaAmnistiaren eguna

MANIFA MAULEoN URRIETAREN 17 OCTOBREMANIFA MAULEoN URRIETAREN 17 OCTOBRE

MANIFA MAULEoN EÜSKAL PRESO ETA IHESLARIAK ETXERAT ! ÜRRIETAREN 17 OCTOBRE 15:00etan Manifa eta, ZINKAN TALOREN SALMENTA PRESO ETA IHESLARIEN ALDEKO + kontzertü Après la manif VENTE DE...

MANIFA MAULEoN

(plus bas en français) Euskal militanteen bahitze edo arrestatzeak taigabe jarraikitzen dira. Aste hontan orano Egoitz Urrutikoetxea düe bahitü eta Pariseko Fresnesen espetxealatü. Esker...

MOBILIZAZIOAK EGOITZ MOBILISATIONS

EGOITZ ASKATU ! ALKARRETARRATZEAK  MAULEN, Egoitz komisaltegian deno : -         Ürrietaren 8an, ostegüna, Mauleko kürütxe xürian 18:30etan -         Ürrietaren 9an,...

BAGOAZ: URTARRILAK 9 JANVIER BAIONA | BILBO

AVANCER VERS LA RÉSOLUTION SARE et BAGOAZ, nous sommes l’expression d'une société organisée dans la défense des droits fondamentaux des prisonnier(e)s, exilé(e)s et des déporté(e)s, nous...

BAKE BIDEA : NEWS LETTER /BERRI GUTUNA SEPTEMBRE/IRAILA

Le Vendredi 28 avril Le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve en visite au Pays Basque Nord s’est réuni avec différents acteurs du territoire. La thématique de la...



HAUT