Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

35 epaituen kontrako auzia bertan behera gelditu da / Procès de Madrid suspendu

Publié le lundi 12 janvier 2015
(en français plus bas)

Hamasei pertsona atxilotu ondoren, tartean abokatak, Madrilen egun hasten zen auzia bertan behera gelditu da. Auzitegiak beste data bat emanen die epaituei. Anartean, egunean miaketak izan dira hego Euskal Herrian, hala nola Lab sindikatak Bilbon duen egoitzan.

"Mate" izendatutako operazioan, Madrilen ezker abertzaleko arduradunen kontrako auzia egun hasi behar zela, auziperatu gehienak abokatarik gabe gelditu dira. Izan ere, Guardia Zibilak 16 pertsona atxilotu ditu goizeko 7etan, hego Euskal Herrian. Horien artean, hamabi aboakata. Dirua xuritzea, ogasunari iruzur egitea, eta ETAren barne izatea leporatzen poratzen diete.

Madrileko auzipetuek auzia etetea galdegin dute eta "berme gutirekin abiatzen" dela salatu du Pernando Barrena bozeramaileak. Azkenean, ateak hetsirik hartu da erabakia eta auzitegiak iragarri du bertan behera gelditzen zela epaiketa. Barrenak sare sozialen bidez esplikatu duen bezala, beste data bat eman diete auziperatuei.

Horrez gain, egunean zehar, Lab-en egoitza miatu du Guardia Zibilak. Segidan, egoitzan aurkitutako diru zama handi baten argazkia publiko egin du erakunde militarrak. Ainhoa Etxaidek adierazi duenez, Bilbon urtarrilaren 10eko manifestaldian bildutako diruaren xeka ari lirateke. Espainiar Barne ministeritzak adierazi duenez, "diru xuritzea" gain, 2012 eta 2013an 1 300 000 euro baino gehiagoko diru sarrera zergen zerbitzuei ez deklaratu izanaren susmoa legoke. Diru hori presoei emandako laguntza juridikoa ordaintzeko erabili litzateke. Horren gibelean, euskal presoen laguntza sarea desegiteko asmoa agertzen da.

 

Abokatu eta herritarrak

Hauek dira atxilotuak : Arantxa Aparicio, Aiert Larrarte, Onintza Ostolaza, Ainhoa Baglieto, Atxarte Salvador, Kepa Manzisidor, Jaione Karrera, Ane Ituño, Amaia Izko, Haizea Ziluaga, Eukene Jauregi eta Alfontso Zenon. Barakaldo, Tolosa, Zizur eta Arbizu beste lau pertsona arrastatu dituzte. Izko, Jauregi eta Ziluaga Madriden ziren gertatu denean, 35 militante abertzaleren auzian defentsa lanak egin behar baitzituzten.

Horrez gain, Tolosan Jon Mindegiaga, Barakaldon Javier Carballido eta Zizurren Nagore San Martin erean dute guardia zibilek. Arbizun, berriz, Fran Baldaren etxea miatzen ari direla eta Ainhoa Baglieto abokatua Hernanin abokatuek duten bulegora eraman dutela baieztatu du Naiz-ek. Bestalde, Lab sindikataren egoitzan dira guardia zibilak.

(http://kazeta.naiz.eus/es/info_kz/20150112/hamasei-atxilotu-tartean-abokatak)

~~~~~~~~



Suite aux arrestations de seize personnes ce matin, lundi 12 janvier, dont les avocats d'inculpés au procès de Madrid, ce dernier est suspendu jusqu'à nouvel ordre.



Il y a un an, la garde civile espagnole, sur ordre de l’Audience nationale, avait mené une opération policière à l’encontre des interlocuteurs, dont certains sont avocats, du Collectif des Prisonniers-ères Politiques Basques après avoir investi les locaux des avocats de ce même Collectif, au Pays Basque Sud. Ils avaient ainsi arrêté 8 personnes.

Ce matin, 16 personnes ont été interpellées, parmi elles 12 avocats dont 3 avocats d’inculpés au procès des 35 militants indépendantistes, dont Aurore Martin et Haizpea Abrisketa et, 19 militants, se retrouvent sans avocat. Ils ont demandé de suspendre le procès et cela a été accepté, jusqu’à nouvel ordre.

Un an après l’opération policière menée à l’encontre des interlocuteurs et avocats du collectif des prisonniers-ères politiques basques et deux jours après la mobilisation organisée par Sare à Bilbo le samedi 10 janvier dernier contre la dispersion des prisonniers-ères politiques basques, le mouvement civil Bake Bidea déplore cette nouvelle action répressive de la part de l’Etat espagnol.

Nous souhaitons rappeler, cette année à nouveau, que l’arrestation d’avocats touche aux droits fondamentaux de la défense en matière pénale et au droit à un procès équitable. Ces droits sont pourtant garantis par des conventions internationales (Charte des Droits fondamentaux de l'Union Européenne et Convention Européenne des Droits de l'Homme), et le droit d'accès à un avocat a même récemment fait l'objet d'une directive européenne. Ces atteintes aux droits fondamentaux portées par les Etats espagnol et français à l’encontre des acteurs du conflit et de sa résolution continuent de révéler leur non prise en compte du nouveau contexte que connait le Pays Basque.

Cette attitude de blocage et, plus encore, de répression immuable de la part des Etats français et espagnol demeure un frein au processus de paix, alors même que le soutien et les pas en faveur de ce dernier ne cessent de croitre de la part de la société civile basque, de dizaines de milliers de personnes, de la Communauté internationale ainsi que de nombreux acteurs du conflit et de sa résolution.

 

(http://mediabask.naiz.eus/es/info_mbsk/20150112/operation-policiere-contre-des-avocats)

Voir aussi dans la catégorie Communiqués Pays Basque
Amnistiaren egunaAmnistiaren eguna

MANIFA MAULEoN URRIETAREN 17 OCTOBREMANIFA MAULEoN URRIETAREN 17 OCTOBRE

MANIFA MAULEoN EÜSKAL PRESO ETA IHESLARIAK ETXERAT ! ÜRRIETAREN 17 OCTOBRE 15:00etan Manifa eta, ZINKAN TALOREN SALMENTA PRESO ETA IHESLARIEN ALDEKO + kontzertü Après la manif VENTE DE...

MANIFA MAULEoN

(plus bas en français) Euskal militanteen bahitze edo arrestatzeak taigabe jarraikitzen dira. Aste hontan orano Egoitz Urrutikoetxea düe bahitü eta Pariseko Fresnesen espetxealatü. Esker...

MOBILIZAZIOAK EGOITZ MOBILISATIONS

EGOITZ ASKATU ! ALKARRETARRATZEAK  MAULEN, Egoitz komisaltegian deno : -         Ürrietaren 8an, ostegüna, Mauleko kürütxe xürian 18:30etan -         Ürrietaren 9an,...

BAGOAZ: URTARRILAK 9 JANVIER BAIONA | BILBO

AVANCER VERS LA RÉSOLUTION SARE et BAGOAZ, nous sommes l’expression d'une société organisée dans la défense des droits fondamentaux des prisonnier(e)s, exilé(e)s et des déporté(e)s, nous...

BAKE BIDEA : NEWS LETTER /BERRI GUTUNA SEPTEMBRE/IRAILA

Le Vendredi 28 avril Le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve en visite au Pays Basque Nord s’est réuni avec différents acteurs du territoire. La thématique de la...



HAUT