Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué du NPA Pays basque, pour la libération immédiate d’Aurore Martin

Publié le mardi 06 novembre 2012

Pour les droits des prisonnier-e-s politiques basques


Pour leur libération


Toutes et tous à Bayonne


Le 10 novembre 2012


15h30, place des Basques


Il y a désormais une prisonnière politique basque de plus : Aurore Martin. En premier lieu, nous exigeons sa libération immédiate. Et il n’est plus temps de s’interroger, cinq jours après son arrestation, sur le degré d’implication de Hollande. L’application par Valls du Mandat d’arrêt européen contre Aurore n’a bien évidemment rien de « fortuit », contrairement aux déclarations cyniques du premier flic de France. La provocation policière tente de briser le chemin vers la paix tel qu’engagé en Pays basque.


Mais personne d’entre nous ne tombera dans le piège tendu. Bien à l’inverse, nous allons, ensemble, avec Bake Bidea, dont le NPA est partie prenante, approfondir la lutte pour la paix. Cela passe au premier rang par le respect des droits des prisonnier-e-s politiques basques, dont Aurore Martin, arrêtée, livrée à la police de Rajoy qui, avec Hollande-Valls veut lui faire payer son combat pour une solution négociée en Pays basque, maintenant.


Mobilisons-nous massivement à l’appel d’ Herrira pour revendiquer la libération de tous les presos et leur retour au Pays Basque détenteurs/détentrices de tous leurs droits, de même pour les réfugié-e-s, ainsi que, dans l’immédiat:


* le regroupement des prisonnier-e-s au Pays Basque,





  • la libération des prisonnier-e-s malades, de celles et ceux qui sont « conditionnables » ou qui ont accompli les 2/3 de leur peine,




*la fin des mesures d’exception (dispersion, mesures d’isolement…),





  • l’abrogation des mesures qui mènent à une condamnation à perpétuité,




  • la fin de la persécution des réfugié-e-s politiques basques.




La question de l’amnistie des presos et des réfugié-e-s est, avec le droit à l’autodétermination, un élément essentiel de la résolution du conflit


NPA Pays Basque


6 novembre 2012




HAUT