Rechercher
Derniers articles

Petit rappel : « le parti des gogos et des bobos »...

Publié le lundi 21 juillet 2014

On trouvera ci-dessous un article de notre journal La Commune d’août 2007, sous le titre « le parti des gogos et des bobos »Pour rappel, nous avions décidé après cet article, en 2009, d’intégrer ce parti qui comptait, à sa création 9300 adhérents. Nous avions estimé que nous ne pouvions, eu égard à ces 9300 adhérents, faire l’impasse sur la promesse faite par la direction de...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Communiqué de presse SUD Activités Postales 92 du 13/2/14

Publié le jeudi 13 février 2014

Les postiers du 92 ont décidé de se rendre dans le Siège national de leu entreprise.Leur direction départementale refuse de négocier et nie même l'existence d'une grève départementale qui touche aujourd'hui les centres de Montrouge, Courbevoie Malakoff, Vanves, Gennevilliers, le CTED de Colombes, Rueil-Malmaison, La Garenne-Colombes, Asnières. Ils ont donc décidé de se rendre là où...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Les évacuations de Roms ont presque doublé en 2013 (source lemonde.fr, par Elise Vincent)

Publié le mardi 14 janvier 2014

Le gouvernement a procédé en 2013 à un nombre record d'évacuations de campements roms, avec près de 20 000 personnes expulsées, soit deux fois plus qu'en 2012, selon un rapport présenté mardi 14 janvier par la Ligue des droits de l'homme (LDH) et l'European Roma Rights Center (ERRC).En 2013, d'après cette étude, les autorités ont démantelé 165 campements sur les 400 recensés en...

Figure dans les rubriques
Articles de presse

Aurore askatu - Euskal presoak etxera / Liberté pour Aurore – les prisonniers basques à la maison.

Publié le lundi 13 janvier 2014
Les bonnes nouvelles n’étant pas si nombreuses, il convient de se réjouir de celle-ci qui est tombée hier après midi.  Aurore Martin sera remise en Liberté contre une caution de 15000 Euros.
Trois juges de l’audience nationale, plus haute instance pénale espagnole, ont accordé vendredi  21/12 une libération sous contrôle judiciaire à Aurore Martin.
Rappelons ici qu’Aurore Martin avait été arrêté et extradée le 1er Novembre 2012 en réponse au mandat d’arrêt européen délivré par l’Espagne au prétexte qu’Aurore militante de Batasuna (parti autorisé en France mais interdit en Espagne) avait participé en pays basque sud  (côté espagnol) à des réunions publiques au nom de Batasuna.
La libération  d’Aurore Martin est bien sûr une très bonne nouvelle, mais nous ne pouvons que dénoncer la demande d’une caution (rançon) de la part de l’état espagnol et rappeler que plus de 620 militantEs basques sont emprisonnéEs  (137 en France, 487 en Espagne) et éparpilléEs aux quatre coins des états français et espagnols que 14 sont malades et 169 pourrait déjà être en liberté conditionnelle.
Batasuna a lancé une campagne de don en espèces (la remise devant se faire en espèces) pour réunir le montant de la caution le plus tôt possible …des points de collectes étaient en place dès ce matin à Bayonne et dans différentes localité du Pays Basque.
Si cette remise mise en Liberté conditionnelle moins de 2 mois après l’arrestation ressemble à un désaveu des politiques répressives des justices espagnoles et françaises, ne doutons pas que les importantes mobilisations de soutien à Aurore n’y sont pas étrangères.
Après l’insulte faite au processus de paix en Pays Basque par l’Arrestation d’Aurore, sa libération apparait aujourd’hui comme un signe d’apaisement, pour autant la mobilisation doit se poursuivre pour  exiger le retour des presos, leur amnestie et le droit à l’autodétermination pour le  peuple Basque. Conditions essentielles de la résolution du conflit.



HAUT